Crédits & mentions légales

Editeur

Association pour le Rayonnement de l'Opéra de Paris (AROP)
Palais Garnier
8, rue Scribe
75009 Paris
Tél. : 01 58 18 35 35
Fax : 01 58 18 35 50
arop@arop-opera.com

Président du Conseil d'Administration

Jean-Louis Beffa

Directeur

Jean-Yves Kaced

Site conçu et réalisé par Muchacha !

http://www.muchacha-agence.com

Données personnelles

Les informations demandées lors de la création de votre compte sont nécessaires au bon traitement de vos demandes.
Conformément à la Loi informatique et Libertés du 06/01/1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant et d’opposition à leur traitement. Si vous souhaitez l’exercer, vous pouvez écrire à :

L'arop

8 rue Scribe

75009 PARIS


ou par messagerie : arop@arop-opera.com
en indiquant vos nom, prénom, adresse et votre numéro de spectateur afin d’optimiser le traitement de votre demande.

Photos

Jacques Moati, photothèque AROP, photothèque Opéra de Paris
Atelier Lyrique : Eric Mahoudeau, Opéra national de Paris
1ère publication : février 2015

En application de la loi du 11 mars 1957 (art. 41) et du code de la propriété intellectuelle du 1er juillet 1992, toute reproduction partielle ou totale à usage collectif des contenus présentés sur ce site est strictement interdite sans autorisation préalable de l'AROP.
Ce site peut, à son insu, avoir été relié à d'autres sites par le biais de liens hypermedia, l'AROP ne peut en aucun cas être tenu responsable pour les informations présentées sur ces autres sites.
L'internaute reconnaît que l'utilisation du site internet arop-opera.com est régie par le droit français.

Conformément à la loi "Informatique et liberté" les informations demandées sont nécessaires au traitement de votre demande et pourront être communiquées à des tiers. En application de la Loi n° 78-17 du 06/01/1978, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux données vous concernant. Vous pouvez vous opposer à ce qu’elles soient communiquées à des tiers en nous contactant :
- par courrier : AROP, Palais Garnier, 8 rue Scribe, 75009 Paris
- par e-mail : arop@arop-opera.com

© AROP, 2015. Tous droits réservés.

%titrePopup%

Vous avez déjà un compte, veuillez vous identifier

Email
Mot de passe
Mot de passe oublié ?

Créez un compte, vous êtes :

%infoPopup%
Erreur :

%TexteEcheanceAdhesion%

Crédits: ©Ola Kolehmainen
Crédits: © Bernard Faucon / Agence VU

Saison 16/17

Rejoignez-nous

Découvrez les coulisses de l’Opéra de Paris

Actualités

© Eleonora Ghioldi/Millennium Images, UK Ballet AMERICAN BALLET THEATRE

Alexei Ratmansky s’inscrit dans une démarche de réhabilitation de la mémoire...

©Nan Goldin, Pawel on the beach laughing, Positano, Italy, 1996 Opéra ELIOGABALO Nouvelle production

Violents, terribles et fascinants, Caligula, Néron ou Héliogabale ont eu des vies...

©Polly Braden / Millennium Images, UK Opéra TOSCA

Comment, en passant à l’opéra, le drame de Sardou a-t-il pu devenir le symbole...

©Erin Johnson, I love you to death, 2005 Ballet SEHGAL/PECK/PITE/FORSYTHE Nouvelle production

Deux créations viennent enrichir le répertoire du Ballet de l’Opéra à l’occasion...

©Courtesy Hartmann Projects Ballet GALA D'OUVERTURE Nouvelle production

Comme la saison précédente, un Gala exceptionnel ouvre la nouvelle saison du Ballet...

L'anecdote

Palais garnier Des thèmes bibliques représentés en peinture a l'opéra

Paul Baudry a décidé de représenter des thèmes mythologiques sur les voussures nord du grand foyer, alors que des thèmes bibliques ornent les voussures du côté sud. Dans le journal « Le Gaulois », du 20 septembre 1874 est publiée la lettre d’un abbé du clergé de Saint-Eustache : « Monsieur, c’est en lisant un de vos articles que j’ai connu l’intention de M. Paul Baudry de faire figurer sainte Cécile dans les décorations du Nouvel Opéra. Je ne crois pas que l’on ait le droit de dérober à nos églises ce qui est leur patrimoine, pour le faire servir aux ornements d’un lieu de plaisir. Jusqu’à ce que nous ayons introduit Apollon et les nymphes dans les sanctuaires, le théâtre doit se priver d’introduire les saints et les saintes dans ses édifices. »

 

Contacts